Pas totalement guérie

Que Saint Bernard fasse irruption à nouveau tout à coup dans ma vie, et le 17 août, alors que la Saint Bernard est le 20 août, et avec une telle configuration astrologique hallucinante, l’Univers l’a voulu. Surtout que je rencontrais le premier homme depuis longtemps le soir même, celui que j’ai appelé le Cheval de Terre, pas tout à fait confiante, mais mieux. J’ai vraiment été meurtrie par Saint Bernard. J’ai vraiment bien fait de ne pas répondre à sa sollicitation du 17 août.

Ça fait six mois maintenant que je ne le vois plus et ne lui parle plus, et j’ai développé beaucoup de méfiance, peu de foi en l’amour. L’amoureux m’a achevée exactement au même moment, et c’est plus difficile vis-à-vis de l’Amoureux car lui a pris la poudre d’escampette sans une seule explication, je me suis sentie abusée, totalement. J’ai appris depuis que les pompiers ne peuvent pas porter de métal, c’est exact. Ses histoires ne tiennent quand même pas debout.

Je me suis tournée vers Dieu, énormément, je n’ai plus du tout voulu m’essayer au jeu de l’amour après tout ce que j’ai vécu.  Je m’étais résignée à l’idée que ce n’était sans doute pas pour moi, et puis ma mission passe avant tout. Je suis devenue méfiante, je n’ai pas peur de l’amour en tant que sentiment à présent, j’ai peur d’être encore abusée.

Au loin, j’ai encore ce souvenir de cet homme blond, calme, secret, mon havre de paix, résolument yin qui me revient de temps en temps, j’ai vraiment la sensation qu’il n’est pas incarné.

Le 17 au soir, j’ai rencontré le Cheval de Terre, et ça a pris de suite. J’ai su instantanément que c’était karmique. On s’est déjà connu, c’est certain. Il est du genre à aplanir les conflits. C’est pas du tout lui qui partira à la bagarre. Il fait un métier où son sens de l’empathie et moral lui fait ouvrir des portes. Sa famille est bouddhiste, lui non, mais je sais qu’il a une étincelle en lui, seulement, c’est juste qu’Uranus n’a pas encore fait le travail qu’il a fait sur moi. Ça va commencer maintenant pour lui.

Il m’a reconnue aussi, je l’ai vu dans son regard. Je lui en ai parlé. On est ensemble pour terminer un cycle, et en apprendre les leçons respectives, donc il ne faut pas s’attendre à quelque chose de durable, c’est pas le but ici de notre rencontre.

Il a été trahi aussi, et dit ne pas être encore guéri ? Et bien moi aussi !

Un guerrier de lumière ne doit pas connaître la peur des ténèbres, par sa seule présence, si son cœur est pleinement ouvert et pas habité par la peur, la paranoïa, le doute, il remplit les ténèbres de lumière et elles fuient. Mais pour cela il faut guérir les blessures du passé, toutes, et regarder vers l’avant, droit devant.

Voilà pourquoi je le rencontre en ce moment.

Le jour de notre rencontre, Le soleil, Vénus, Mars et Junon (l’union) étaient en conjonction à mon Soleil, en mon but de vie, c’est pas anodin du tout. Surtout que d’après mes déductions, et son aide, il est ascendant Scorpion, et a exactement le même but de vie que moi. Par contre il est taureau, c’est pas génial avec un Lion, même si nos soleils ne se font pas d’aspect. Et Neptune est en opposition à ma Lune,  comme d’habitude, parce que tout le monde pratiquement a cet aspect-là avec moi, c’est une question de générations : ça induit beaucoup d’illusions pour moi, une propension à me faire berner, mener en bateau, ou prendre des vessies pour des lanternes.

 

Comme avec Saint Bernard, et presque tout le monde, j’ai pas eu de bol d’avoir choisi une telle configuration natale, mais bon, c’est ma leçon  :

MA LUNE est opposée à son NEPTUNE et JUPITER active MON NOEUD NORD ET SON NEPTUNE EN FACE : retour du karmique PASSE avec : illusions, déceptions. Tromperies, sensiblerie, confusion et incompréhension. Neptune risque de décevoir la Lune.

OU DE VOULOIR LA MANIPULER VOIRE LUI VOULOIR DES NOISES avais-je dit à propos de Saint Bernard

 

Mais la position de Neptune du Cheval de Terre diffère un peu

Pour Saint Bernard : SON NEPTUNE ne fait pratiquement que des mauvais aspects dans mon thème : carré Jupiter et MON MARS encore MARS sur lequel il y a SON SATURNE qui veut brimer MON MARS

Pour le Cheval de Terre : SON NEPTUNE est neutre ; carré Jupiter et Junon, Trigone Soleil et Mercure

Il y a beaucoup de magnétisme entre le cheval de Terre et moi, car cette fois c’est mon Pluton qui fait des siennes : il est en conjonction à son Noeud Nord et sa Lune (et ça, quel que soit son ascendant), et la conjonction Pluton/Lune est hypnotisante.

Moi je l’ai à l’autre bout de l’axe karmique, la Lune, lui il l’a en but karmique, moi en passé karmique.

C’est karmique, c’est certain, et je le prends comme ça, en me disant que j’ai juste une leçon à apprendre, elle n’est pas acquise. J’ai bien remarqué que cette relation est entièrement axée autour de  Mars et la Lune avec:

- si mes déductions d’ascendant sont justes, son vertex est en conjonction à mon soleil (mais aussi son Mars, Milieu de Ciel et Saturne, et ça c’est certain quel quoi l’ascendant) : c’est un indicateur d’une âme-sœur, et c’est comme ça que je l’ai ressenti, lui, mais aussi de dettes karmiques, conjonction Saturne/Soleil, c’est pas facile à vivre

- Son soleil Taureau est en élément opposé et polarité opposée au mien, c’est un soleil incompatible et de polarité opposée, donc cela remplit les critères que j’avais évoqué auparavant pour les FJ, mais c’est m’est déjà arrivé de me planter. Selon ce que javais déduit, si c’était une FJ on aurait :

 

CAS E :

SOLEIL TERRE : Vierge, Capricorne, Taureau

LUNE EAU : Scorpion, Poissons, Cancer

ASCENDANT terre :  Vierge, Capricorne, Taureau

 

Or on a Soleil Taureau, Lune Gémeaux (air), Ascendant Scorpion Eau : ça ne colle pas.

Pour moi c’est une relation karmique positive, de guérison, au mieux une âme sœur, mais sans durabilité, parce que le but est avant tout de clore un cycle, et en déduire la leçon.

Et effectivement, c’est ce que décrit cet article : https://www.espritsciencemetaphysiques.com/relations-karmiques-pour-notre-voyage-spirituel.html

Voir ici pour les différents types de relations

Laisser un commentaire