Contactée par la gendarmerie

A 21h30 il y a 5 jours. Mon neveu à la plage avec ses potes s’était fait chopper avec largement de quoi consommer. Je l’ai sorti de là. Je suis retournée chez moi le lendemain matin placer le chien d’urgence et prendre quelques fringues avant de débarquer en enfer. Ils sont incapables de RESPECT. Au bout de deux jours j’ai réussi à leur faire nettoyer toute leur merde, tous s’arrangeait, jusqu’à ce que l’un d’entre eux se foute  de ma gueule ouvertement, je l’ai foutu dehors, mais surprise, ce matin là débarque un autre pote qui fait le double de ma taille, et a tout foutu en l’air en moins de deux. C’était nickel à 8h00, à 10 heures il avait tout dégueulassé à lui tout seul, me tenait tête, et comme il faisait figure d’autorité vis à vis de ces gosses, j’ai dû abdiquer, le gars n’aurait pas hésité à me frapper.

 

BILAN (pisser dans un violon)

Bonjour L,
1. 440 KM, 4 heures de route, 50 euros de péage, 60 euros de plein
2. 214 KM, 2h30 de route, 20 euros de péage, 40 euros de plein
3.  214 KM, 2h30 de route, 20 euros de péage, 40 euros de plein
4.  214 KM, 2h30 de route, 20 euros de péage, 40 euros de plein
= 1082 KM j’aurais pu aller à BRUXELLES 11h30 de route, 110 euros de péage, 180 euros d’essence
5. J’ai pas eu le choix, j’ai dû annuler mes rendez-vous médicaux, j’allais pas encore faire de la route
6. Vous avez vécu à votre rythme, fait ce que vous vouliez, j’ai même pas mis un orteil à la plage. Normal, je devais vive la nuit comme vous. Résultat, j’étais déjà pas bien, mes nerfs n’ont pas tenu je suis en arrêt maladie L, ça m’a achevée. J’ai pris des risques incalculables pour toi. Je n’ai pas le droit de quitter le département. Si j’avais été blessée ou si j’étais tombée malade, je perdais ma pension d’invalidité de 380 euros par mois, et ce que la sécu me donne parce que je suis malade j’aurais perdu ce qui me permet de survivre
7. Le chien j’ai dû le placer d’urgence. 90 euros
 
8. J’ai dû lâcher MA VIE j’ai même pas pu inviter Saint Bernard qui habite à côté, même pas, ça serait parti en bagarre direct avec vous parce que lui on lui a inculqué des valeurs comme le RESPECT à coups de 40 jours de trou alors que vous vous vous plaignez parce que vous avez 15 jours à la plage, et c’est toujours pas assez près ? Tape toi 40 bornes tous les jours à pied, regarde mourir tes potes, perds ta vie entière, après reviens te plaindre, parce que là le gosse des riches quartiers qui joue à la racaille parce qu’il est infoutu de se trouver une personnalité, je n’accepte pas.
 
9. je suis passée de 70 kilos à 40 figure toi, des fringues j’ai dû en racheter et en racheter encore. J’avais deux jeans à ma taille, une robe ou deux, quelques t shirts, bien j’ai plus rien.
 
10. Mais surtout L tu as perdu ma CONFIANCE. Et ça, ça ne vaut ni  200 euros plus 70 de courses, ni les fringues que je devoir racheter, ça n’a pas de prix L, pas de prix.
 
J’ai pleuré tout le long en revenant, j’aurais pu avoir un carton, c’était NOIR sur les routes, et là je me lève je suis dégoûtée de la vie, totalement dégoûtée. J’ai contacté tous mes potes militaires : 2 légionnaires, 1 commando, 2 parachutistes, TOUS au total j’en récolté 8 avec deux marins qui ONT DE l’ENTRAINEMENT AU COMBAT, se bougent le cul tous les matins pour entretenir leur corps, savent manier des armes, ils ont VU LA GUERRE et plusieurs fois, c’est pas de la racaille de supermarché, ils savent survivre et se battre, c’est LEUR JOB.
 
Et s’ils se déplacent c’est pas seuls là ! J’en suis là ! Tu vois à quel point tu m’as fait dégoupiller toi et tes potes là, que je ne veux plus croiser jamais, et tant que tu traîneras avec eux, toi non plus.
 

 

Laisser un commentaire