Equilibre

52

Elle s’est d’abord levée à trois heures du matin. La journée avait été active pour Maja qui reprend petit à petit des forces après avoir cru mourir. Du rangement, courses, déménagement de meubles de son ancienne maison, machines, balade avec le chien, elle a pu enfin cuisiner un peu, et terminer « La Flamme » pour sa partie. Le mix doit terminer le tout. Une partie de piano a été rajoutée.

Elle s’était vue happer par ce film sur le Mont Saint Michel. Elle n’en a vu que la moitié, mais ces histoires de Guillaume le conquérant, de la Normandie plus que de la Bretagne, des moines Bénédictins, appuyées par des manuscrits d’époque en latin miraculeusement conservés car le Mont avait été brûlé, ces histoires ont quelque chose de mystique et mystérieux. L’Architecture est magnifique, on y voit l’expansion graduelle, les différentes étapes, et surtout, l’acoustique de la crypte Saint Martin qui a été bâtie probablement à l’oreille laisse pantois. Un acousticien aujourd’hui pourrait-il obtenir un tel résultat ? Peu probable.  Tout cela est le fruit d’un savoir monacal, consigné dans ces manuscrits, à la fois témoins de l’Histoire mondiale de l’époque, et manuels de sciences. Comment jauger la hauteur d’un arbre ? Un beau dessin d’un homme allongé au sol, et on y devine le théorème de Pythagore expliqué autrement.

Je vous parle du Mont Saint Michel, mais Maja a le cœur ailleurs. A l’évocation de la crypte Saint Martin, où voulez-vous que ses pensées aillent ? Elle na jamais connu un autre homme qui s’appelle Martin, sauf un collègue de travail. Ils ont en commun une tolérance pour la différence, chose que Maja apprécie très particulièrement, quand confrontés à l’inconnu, ni l’un ni l’autre ne se moque, braque, ou n’arrive à comprendre, les deux ont cette soif d’inconnu, comme l’ont souvent les enfants.

Demain nous serons le 30. Probablement que Martin a déjà oublié, pris dans le tourbillon de sa propre vie, qu’elle lui avait fixé un rendez-vous. Mental ce rendez-vous, et elle ne connaît toujours pas son heure de naissance, elle a étudié plusieurs cas de figure, et une au milieu doit être la bonne, mais laquelle ? S’il pouvait juste lui faire ce cadeau… Il ne le souhaite pas, comme d’autres ont trouvé cela trop intime, il ne l’a pas souhaité. Pas plus que de la soulager avec une rencontre, il ne le peut pas, mais le souhaite-t-il réellement ?

Elle-même a du mal maintenant à écouter son cœur. Il y a cette lancinante aigre-douceur qui l’habite, un arrière goût plus que la franche saveur, il l’avait apaisée par sa présence, et après avoir frôlé cette mort, y avoir vraiment cru qu’elle allait y passer, elle en a même laissé une forme de testament, Martin la qualifiera encore « d’excessive » mais il ne l’a pas vue, très maigre, à bout de forces, à ne plus tenir debout pour juste passer une radio, seul Bruno l’a vue à ce moment-là, et Geoffrey à Lourdes, et encore ce jour-là elle était « en forme. »

Quelles aventures ! Parfois il n’est pas nécessaire de voyager ou de risquer sa vie dans un sport extrême, non, tout vient à soi parfois.

Ce tableau également a une histoire fantastique. Il se peut que ce tableau se soit retrouvé entre ses mains pour une très belle raison. Elle n’en dira pas plus. Il ne semble pas beau du tout en photo, et c’est très bien comme ça.

Elle a un amant. Martin ne lui laisse pas le choix. Elle ne peut pas rester là en prêtresse ou bonne sœur ! Là il sourira sur cette phrase et sera aussi piqué de jalousie. Elle le sait, qu’elle le rend jaloux, elle le sait mais lui-même l’aura tuée de douleur, quasiment, elle a vraiment cru mourir d’amour.

Il y a quelque chose de très complexe et très simple dans cette nouvelle « relation », quelque chose qu’elle aurait aimé avoir dès le début de ses aventures sur ces sites : un chacun chez soi, sa vie, une relation secrète à ce stade, basée sur l’échange et les sens.

Il suffirait d’une nuit avec Martin, une seule, pour voir si le temps passé loin l’un de l’autre leur ont appris des choses qu’ils ne savait pas à l’époque. A l’époque, les sens s’accordaient merveilleusement bien, mais quand on prend de l’âge, on prend aussi de l’expérience. La curiosité de Maja est piquée. Celle de Martin, elle n’en sait rien, il doit vouloir se protéger, et protéger sa vie.

Aujourd’hui nous sommes le 29. Elle voulait un rendez-vous mental télépathique, le 30. Que pourrait-elle lui demander de plus ? Elle ne peut pas le forcer à lui dévoiler ce qu’elle veut. Ils sont deux. Elle se contente des miettes, du vent, de rien, de savoir qu’il existe, quel sacrifice de plus lui imposera-t-il ? Elle est l’amante. Il trompe sa femme mentalement. Il voudrait tant ne pas, et pourtant, il l’a fait. Elle, c’est la maîtresse. Depuis le début, et quel que soit l’homme, elle l’a toujours été, la maîtresse, jamais l’épousée… On n’épouse pas des femmes comme elle, et pourtant, elle en aurait rêvé. Que de regrets… C’est trop tard. Alors autant assumer.

La voyance lui avait dit peu avant qu’elle ne se retrouve à comprendre tout ça, que c’est Lui qu’elle a toujours aimé et recherché partout, la voyance lui avait dit « On dirait bien que vous êtes amoureuse d’un homme marié » gagné ! Sauf qu’il n’y croyait pas du tout, puisqu’elle vite radicalement les hommes en couple ou mariés. Et pourtant, voilà, c’est gagné.

Maja s’était levée à 3 heures du matin, avait discuté longuement avec quelqu’un de la vie de Guillaume qui ‘a contactée à ce moment-là, un musicien (plutôt reconnu dans son milieu encore une fois) puis recouchée…

L’équilibre est fragile entre pensées, cœur, inachevé, intuition, vivre, aller de l’avant, oublier (impossible) on peut continuer à vivre, mais on n’oublie jamais.

Elle termine cet article que son amant lui envoie un sms. Elle ne répondra pas. Pas cette fois.

 

Charger d'autres articles liés
  • Le banc

    Par ici Même banc bien plus tard.         Et là à mes pieds ces mots q…
  • Le coup de massue, énorme

    Je suffoque, je suis en sanglots. La dernière fois que j’ai pleuré comme ça c’…
  • Lettre à Uranus

    Introduction :   J’ai attiré à moi quelqu’un avec de « l&rsquo…
Charger d'autres écrits dans Amour

Consulter aussi

Harry voulait aller voir sa famille

Harry voulait aller voir sa famille autour de cette pleine lune, mais il hésitait déjà, à …