Le faisan et le papillon

150

striped-core-354528_640Le 02/11/2016 j’écrivais à propos du language des oiseaux et de la symbolique particulière du faisan : le faisan est revenu plusieurs fois lors de ce voyage intérieur… je l’ai revu plusieurs fois, en réel. Il m’est apparu hier, en haut d’une butte, droit, fier, majestueux. Je ne me suis pas arrêtée pour le prendre en photo, je me suis juste dit « tiens, drôle, encore ce faisan »

Je déménage ce week-end. C’est une transformation radicale dans ma vie, une étape longuement attendue, celle de pouvoir tourner une page. Le faisan représente une ascension divine, en quelque sorte, il invite à une connection au spirituel. Chose qu’effectivement se passe dans ma vie depuis juillet 2016. Ce matin, je fais d’autres recherches sur le faisan, et une croyance voudrait qu’il soit de bonne augure pour un voyage ou un changement. N’est-ce pas porteur d’espoir quand j’apprends que mon totem serait le papillon, symbole de transformation et de renaissance ? Renaissance que j’avais évoquée tout le long de ce processus intérieur qui m’a amenée à vivre ces signes et synchronicités. Vous n’en avez plus le détail, de tous ces signes, ils sont consignés ici dans des brouillons non-publiés.

Donc, le 02/11/2016, je prends conscience d’une intuition me concernant, une connexion que jusque-là j’enfouissais. J’ai d’ailleurs eu une sorte de flash ce jour-là, concernant une

Céline. Lire le « flash » ici.

Je n’en connais pas. C’était prémonitoire, en quelque sorte, ou plutôt un signe que je devais faire cette rencontre, puisque des mois après j’apprends que tout ce que j’ai vu se rapporte à une Céline existante, et au lien d’amour l’unissant à quelqu’un que j’allais rencontrer, et qui prend une place importante dans ma vie. Personne avec qui j’ai échangé pour la première fois le 02/11/2016. Guillaume. Je l’avais contacté la veille pour parler de musique. J’avais longuement hésité à le faire, son profil revenait, mais je ne l’avais jamais contacté. Il m’a répondu le lendemain. C’était SA Céline, que j’avais perçue. Je l’ai appris des mois après.

Car voilà Guillaume, des mois après notre rencontre m’a enfin avoué le nom de sa guitare. Je le savais qu’elle avait un nom. J’avais nommé la mienne   »Kalima » parole. Alors je lui ai longtemps tiré les vers du nez sans succès sur le nom de la sienne, de guitare. Et un jour ça tombe. Elle s’appelle Céline, en hommage à son premier amour pour qui il avait enregistré la chanson d’Hugues Auffray.

Tous les symboles que j’ai vu concordent : la chanson d’Hugues Auffray, la musique, l’amour, tout. Il avait émis ce message. Je l’ai réceptionné.

Je suis réceptive. Je peux parfaitement recevoir des informations non formulées, des pensées, et plus particulièrement de ceux qui peuvent émettre, tels que certains que j’aurais croisé. Corwynne fait partie des émetteurs. Il n’est pas le seul. Il y a des gens capables de transmission de pensée. Je fais partie de ceux qui peuvent recevoir ces messages. Les émettre, c’est une toute autre affaire, je ne sais pas du tout si je peux, car jusque-là, je n’ai fait que réceptionner la vie des autres.

Cela est bien mystique, chamanique, spirituel, ésotérique, et psychanalytique en même temps. Mais se connecter à soi, dans ce processus de transformation, passe par là. J’avais écrit Butterfly il y a une vingtaine d’années dans une symbolique bien particulière, celle du cycle de l’existence, et l’éphémère, et pourtant d’une incroyable beauté, d’un papillon, inspirée par un de nuit à l’occurrence, qui allait mourir bientôt, qui ne pouvait ni parler ni penser, mais avait un rôle. Et ce papillon revient. Il est temps… pour la transformation.

 

 

  • Nouveaux tests d’intuition

    J’exècre au test de Zener sur ordinateur, j’ai vraiment énormément de mal si o…
  • Bon, là c’est flippant

    Je prends connaissance de cet article : https://lapressegalactique.com/2018/04/07/la-reson…
  • Tests d’intuition du 25/3/2018

    pas de preuve par l’image aujourd’hui, je ne peux pas publier de nouvelles ima…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits dans Articles importants

Consulter aussi

J’ai traduit deux chansons hier

J’ai eu beau essayer de lui faire comprendre, non, il n’a vu que lui, ce qu&rs…